Se préparer

Les Jeux

La boutique

La carte

Légendes

Les nains de la Gorge aux Loups

La Gorge aux Loups est à une demi lieu au sud de Ferrette. Elle s'enfonce profondément dans la montagne, entre les rochers de l'Heidenflüe.

Il y a bien des siècles, un petit peuple de nains habitait là, ils avaient élu domicile dans d'innombrables petites chambres taillées à même la roche. Ils y vivaient par groupe de deux, homme et femme, dans une entente parfaite et leur yeux brillaient comme des étoiles.

Dans les villages du pays, presque chaque famille avait son petit couple de nains qui prenait part à ses peines et à ses joies. Les nains protègeaient les hommes et les hommes se montraient pleins de gratitude pour leurs petits bienfaiteurs. Les nains portaient de très longs vêtements qui tombaient jusqu'à terre et cachaient toujours leurs pieds.

Quelques jeunes filles ne résistèrent pas à la tentation de savoir comment ces pieds étaient faits. Un jours, elles montèrent, avant le lever du soleil, vers la Gorge aux Loups, il y avait à l'entrée, une large plate-forme rocheuse, elles y répandirent du sable fin.

Quand les nains, pensaient-elles, iront faire leur promenade matinale, il faudra bien que leurs pieds laisse des traces dans le sables, elles finiraient bien par savoir. Et elles se cachèrent dans les taillis pour les observer.

Aussitôt que le soleil envoya ses premiers rayons chauds sur les rochers à l'entrée de la Gorge, les petits hommes et femmes du monde souterrain deux par deux sortirent en se trémoussant et passèrent selon leurs coutumes sur la plate-forme rocheuse pour aller au bois.

Alors les jeunes filles découvrirent qu'ils avaient laissé sur le sable des traces de pieds de chèvres. Cela les fient rire si fort que les nains les entendirent, en se retournant ils comprirent la trahison et rentrèrent tout attristés au fond de la Gorge. Depuis ce temps là ils ne se sont plus jamais montrés.

 

Partager
Imprimer

Rejoignez-nous !