Se préparer

Les Jeux

La boutique

La carte

Légendes

Le Puits du Diable du château de Fleckenstein

Pour info : Le puits du château de FLECKENSTEIN en Alsace a plus de 70m de profondeur et il est taillé dans le roc. Cet exploit qui ne peut pas être humain, a évidemment une origine.... Diabolique faisant naître la légende.

Le point faible de toute forteresse est l'eau, le Seigneur de Fleckenstein fit donc venir les meilleurs puisatiers de la région. Ils se mirent à l'oeuvre avec acharnement et envie de relever ce défi. 
 
Le trou s'enfonçait de semaine en semaine, mais aucune goutte d'eau venait les rafraîchir. Après une année d'un travail digne d'Hercule, ils avaient atteint une profondeur "proche du centre de la terre". Les rayons du soleil ne pouvaient plus les éclairer, ils travaillaient dans une obscurité inconnu en ce siècle.
 
Et toujours pas d'eau !

C'est alors que se présenta un étrange puisatier inconnu de tous. Il affirma que SEUL, il pouvait trouver rapidement de l'eau claire et goûteuse.

« Marché conclu » fit le Seigneur en tapant dans la main de cet inconnu dans un geste qui rappela un PACTE!
« Tu obtiendras ce que tu veux en échange de l'eau » affirma le possesseur du château. 

Notre curieux personnage se mit à l'ouvrage devant des puisatiers exténués et dubitatifs. Au bout de quelques heures il déclara avec aplomb devant une foule aux regard ébahis qu'il avait enfin trouvé l'eau abondante et fraîche.

Il invita le seigneur à descendre avec lui au fond de l'obscur goulot. Les 2 hommes embarquent dans une nacelle suspendue à une corde, et descendent lentement.Cela dura longtemps, les ténèbres étaient partout. Pourtant, au fond du puits le Seigneur de Fleckenstein eut l'impression de voir des flammes. Et à bien y regarder, dans ce grésillement il vit aussi que son compagnon commençait à se transformer. Déjà ses pieds ressemblaient aux sabots d'un bouc, des cornes apparaissaient sur son front et au fond du trou les flammes tentaient de lui griller les pieds.
 
Il avait compris, le puisatier n'était autre que le diable qui l'entraînait vers les enfers !
  
Il pria, fit appel à de Dieu, récita des prières et aussitôt le Diable sauta de la nacelle et fit mine de rejoindre les flammes de son royaume. Les cris puissants du seigneur avaient alerté ses aides, qui le hissèrent rapidement à la lumière. Le diable tenta de s'accrocher à la nacelle pour tirer son passager dans les flammes de son royaume, mais le soleil était trop vif pour lui, et les prièrent du seigneur le repoussaient d'avantage.Le lutte fut âpre....
 
Certains prétendaient que les flammes jaillissaient du puits !

Le châtelain sauvé, le chapelain du château fit couler de l'eau bénite dans le puits. Depuis ce jour, il y eut toujours pour les habitants une eau claire et fraîche au château.

 

Partager
Imprimer

Rejoignez-nous !