Se préparer

Les Jeux

La boutique

La carte

Légendes

Le petit homme de la chapelle Saint André

Un jour, vers l'an 1230, le Maître architecte Erwin de Steimbach, inspectait les travaux de la Cathédrale de Strasbourg. Il aperçut un petit homme qui observait le pilier des anges en ricanant et en hochant la tête et les épaules avec dédain. Intrigué par son comportement étrange, Maître Erwin lui en demanda la cause.

Le petit homme répondit avec cette voix railleuse des gens qui critiquent :
"Certes, ce pilier est magnifique et les anges finement ciselés ; Mais je crains fort que ce pilier ne supportera jamais le poids de la voûte. Il s'écroulera, je vous le dis, causant un drame de plus pour cet édifice souvent frappé par le malheur. Bien fol qui la conçu ! J'attends le jour de sa chute !"

L'architecte scrutant du regard le haut et splendide pilier, dit au petit bonhomme :
"Suivez-moi jusqu'à la loge des tailleurs de pierre, monsieur." Confiant le petit homme orgueilleux à l'un des ces sculpteurs il lui ordonna: "Sculptez-le, le nez en l'air, dans la position de quelqu'un qui attend."

Le Tailleur de pierre choisit un bloc, dit au malingre de ne pas bouger et fixa les traits du quidam sur la pierre à grand coup de marteau. Peu de temps après la sculpture de grès fut fixée au-dessus de la porte de la chapelle St. André. Maître Erwin fit ensuite venir le petit bonhomme qui fut très surpris et flatté de ce voir sculpté en cet endroit et lui dit :
"Vous resterez là, et ne bougerez pas, Monsieur ! Vous allez attendre là, figé à la balustrade pour l'éternité !"


Ce petit bonhomme est toujours à la même place, appuyé à la balustrade de la chapelle St. André. Cela fait maintenant sept siècles qu'il attend la chute du pilier.

 

Partager
Imprimer

Rejoignez-nous !