Se préparer

Les Jeux

La boutique

La carte

Légendes

La fleur de sang du château de Ringelstein

Il y a bien longtemps de cela, Anselme un curieux brigand, décida d'empocher de l'argent facilement en kidnappant les passants. Par un soir de brouillard, un pauvre bûcheron fatigué par une dure journée de travail, ne vit pas les malandrins se faufiler jusqu'à lui. Il fut rapidement bâillonné, ligoté et traîné jusqu'à la cachette secrète des bandits  (le château de Ringelstein).

 

Le lendemain, une lettre expliqua à la famille de notre vieux bûcheron, qu'en retour d'une rançon, la liberté sera donnée au "chef de famille".

Hélas, c'était sans compter sur la cupidité humaine. La famille cria.....cria..... cria..... de bonheur d'être débarrassée de l'ancien. Ils vont pouvoir se partager l'héritage du 'vieux'.

Anselme attendit quelques jours le magot de son rapt... Rien ! 

Ce vieux bonhomme n'intéressait personne. En plus, il fallait le nourrir et le bûcheron n'arrêtait pas de pleurait, gémissait, priait..... Bref, il empêchait les bandits de dormir.

Anselme décida de faire un exemple. Il se dit :

- "Un chef de famille estropié sera un charge financière pour sa famille, la prochaine fois, les habitants du village réfléchiront à 2 fois avant de me contrarier.

- "Qu'est ce qu'on lui fait...." brailla un bandit édenté.

- "Je vais leur rendre leur père avec .... une main en moins !"

Et le lendemain, très tôt, par une matinée de brume comme on n'en connu jamais, le bûcheron fut maltraité par Anselme et ses comparses.

Le sang du malheureux se répandit sur le sol, et abreuva un petit arbre.

 

Et c'est depuis ce jour terrible, en mars de chaque année, que l'arbre accueille une fleur rouge sang pour rappeler aux hommes l'anniversaire de la folie meurtrière et de l'appât du gain à tout prix. Alors, passant, si tu vas au château au début du printemps, penses à ce bûcheron et portes sa parole de sagesse autour de toi !

 

Partager
Imprimer

Rejoignez-nous !